× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
Sarkozy devant hollande selon un sondage ifop
 

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a déclaré mercredi que les sondages ne mesuraient que "l'humeur" du moment et qu'il ne servait à rien de...

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • kasi
    kasi     

    il a raison car la pensée unique qui est malheureusement rentrée dans les médias n'accorde d'importance qu'au sondages qui le donnent perdant.

  • theo...
    theo...     

    Ce qui est dommage est que l'on analyse pas les programmes dans leurs détails et qu'on l'on cherche tout le temps à faire du buzz ou créer la polémique : il faut avouer que les journalistes ne sont guère brillants forts avec les petits et faibles avec l'UMP et le PS... Trop de connivence entre médias, politiques et instituts de sondages... Telle est mon impression... Pour les autres partis, les journalistes jouent avec eux, pour créer l'évènement, sans aller dans le fond, tout en étant partisans des partis classique...___

    Faut-il être grand clerc pour voir que cette compétition se déroulera entre le PS, l’UMP , le FN et le MoDem ? ___

    Tous feront un score de plus de 15 % au premier tour… Hollande sera le premier et la seconde place sera disputée entre Bayrou (qui a de fortes chances d’y être), Le Pen et Sarkozy… ___

    Les sondages ont-ils pour but de changer l’opinion (manipulation avec les partis) pour inciter les votants à voter « utile » pour leurs deux favoris que sont Hollande et Sarkozy ? ___
    --------
    SONDAGES : Je ne croirais aux sondages que lorsqu'ils seront publiés comme des publications scientifiques et que l'on pourra les discuter :

    A - MATERIEL (population étudiée),
    B - METHODES (choix de l'échantillon, et méthodes statistiques employées),
    C - RESULTATS BRUTS,
    D - DISCUSSION
    E - CONCLUSION...
    Pour l'instant, nous n'avons que les conclusions de leurs études et l'on peut faire dire n'importe quoi aux données.
    F - Enfin de l'étude, les REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES pour l'étude qu'auront faites les instituts de sondages... ___

    A – MATERIEL : Comment sont réalisés les échantillonnages (de quoi est-il constitué) et quels sont les proportions d’hommes et de femmes, la répartition par classes d’âge, la répartition par catégories professionnelles, la répartition sociologique ___

    B – METHODES :

    B1-MEHTODES sur les ECHANTILLONS : Sondage in situ, par téléphone (quelle est la fiabilité ?), par courrier ? Quelles questions sont posées (ouvertes ou fermées), est-ce que les questions n’offrent qu’un choix possible, quelle correction appliquent-ils, ont-ils éludés quelques données pour leurs études (quels sont les biais) ? _

    B2-METHODES STATISTIQUES : quels tests sont appliqués ? Quelles corrections, quid des données manquantes ?___

    C - Peut-on accéder aux DONNEES BRUTES et aux QUESTIONS QUI SONT POSEES ? ___

    E – DISCUSSION : analyse des résultats et comparaison avec d’autres sondages à la même période et dans les mêmes conditions E – CONCLUSION et avis des sondeurs sur l’étude. ___

    F - Quelles REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES ? ___

  • cafécouette
    cafécouette     

    Décidément 2002 n'a pas servi de leçon aux journalistes et aux politiques.
    les sondages c'est du pipo
    moi je parie sur 1 2ème tour LEPNE/BAYROU

  • journalpersonne
    journalpersonne     

    Un sondage d’opinion : quelle horreur mathématique !
    On sait… déjà pour qui je vais voter
    Et pourtant je ne le sais même pas moi-même

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/12/le-libre-penseur/

    Avant on disait, sait-on jamais? Pour dire que tout peut arriver
    Aujourd’hui on dit qu’on sait toujours à quoi s’en tenir
    Parce qu’on nous tient, on nous retient
    Prisonniers d’une soit disant libre pensée
    Qui nous rappelle le coq français qui chante avec les pieds dans le merdier.
    C’est mon opinion dirait le libre penseur et il la partage… avec lui-même certes
    Mais aussi avec ceux qui ne savent même pas ce que c’est que penser!
    Et plus on se croit à l’abri et moins on est à l’abri de cette opinion qui nous dit que les jeux sont faits…
    C’est comme si on nous avait dérobé notre inconscient individuel pour forger un inconscient collectif qui a déjà délibéré, voté pour le candidat qui correspond à la majorité :
    50+1… ça ne tient à rien…
    Une voix suffit pour faire la différence entre vainqueurs et vaincus.
    Cette voix… chacun se dit que c’est la sienne
    D’où l’intérêt de toute campagne électorale
    Vous faire sentir que vous avez votre mot à dire
    Alors qu’ils ne font que vaincre des convaincu et convaincre des vaincus.

    Les jeux sont faits… rien ne va plus
    On sait que ça se joue entre deux ou trois favoris
    Lesquels pardi ?
    Je ne vous l’ai pas dit ?
    Les favoris des sondages
    Les chouchous des médias
    Les faiseurs de l’opinion
    Moralité sans morale :
    Il y a un trucage… quel dommage !
    En toute logique et selon le principe qui dit que rien n’arrive sans raison…
    Le principe de raison suffisante
    Qui nous explique que ce n’est pas un hasard
    Si nous sommes toujours aussi cons
    Mais… non Mais… non
    C’est le jeu démocratique
    Où les sorts sont toujours déjà jetés
    Vive l’anarchie !

  • sissi75
    sissi75     

    les sondages c'est complètement nul ! ce n'est pas un référendum !

Votre réponse
Postez un commentaire