«Ça suffit !», dit Alain Juppé à la Syrie