Caissiers, policiers, premiers exposés, doivent-ils exercer leur droit de retrait?
 

Policiers privés de masques : le syndicat Alliance appelle au droit de retrait pour qu’ils puissent obtenir et utiliser des masques et autres moyens de protection face à l’épidémie de coronavirus. L’organisation syndicale réclame notamment le port du masque "à discrétion de l’agent, non au bon vouloir de la hiérarchie", la fourniture de gants et de gel antibactérien, la "priorisation des missions pour les services". Une profession très exposée puisque 100 000 policiers et gendarmes sont chargés de faire respecter le confinement. Au même titre que les commerces de bouches et autre supermarchés. Dans certaines enseignes, des employés s’inquiètent de plus en plus d’être en contact direct avec les clients. Caissiers, policiers, premiers exposés, doivent-ils exercer leur droit de retrait?

Votre opinion

Postez un commentaire