"Ce ne sont pas des enfants de jihadistes, ce sont des enfants!": la colère de Amine Elbahi, dont la nièce et le neveu sont détenus en Syrie

"Ce ne sont pas des enfants de jihadistes, ce sont des enfants!": la colère de Amine Elbahi qui veut le retour de deux enfants détenus en Syrie
 

Comme une vingtaine d'autres familles, il a adressé une lettre à Emmanuel Macron pour demandé le rapatriement de sa nièce et son neveu âgés de deux et trois ans. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire