"Ce qui attire chez Mélenchon, c’est le personnage. Les gens ne regardent pas son programme"

Jean-Luc Mélenchon lors de son meeting à Marseille
 

Un sondage Kantar Sofres-Onepoint donne pour la première fois Jean-Luc Mélenchon devant François Fillon avec 18% des intentions de vote contre 17%. Des voix qu’il parviendrait même à trouver chez les électeurs de droite selon Eugénie Bastié, journaliste au Figaro, et invitée de Radio Brunet.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Ficajou
    Ficajou     

    Pour la formation qui est la première à détailler en tout point un programme, à le décliner, à le présenter pas à pas à chacun des meetings de son porte parole, à en assurer la diffusion la plus large ( plus de 266 000 exemplaires à ce jour), la perception selon laquelle cela pèserait moins que le personnage dans les intentions de vote est bien curieuse. Comme le rappelle J.L.Mélenchon à chacune de ses apparitions on ne scande pas "Mélenchon président" mais "Résistance" et l'on se bat pour un programme ( l'Avenir en commun) et non pour un homme providentiel...

Votre réponse
Postez un commentaire