Centre de rétention pour étrangers: Atef, sans papier, a passé "45 jours en enfer"
 

Le projet de loi asile-immigration est actuellement discuté en Commission des Lois à l'Assemblée. L'une des mesures phares du texte: l'allongement de la durée de rétention des étrangers en situation irrégulière en attente de leur expulsion. Atef, tunisien sans-papiers s'est confié au micro de RMC.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire