Cette maire de l'Isère ne veut plus faire la bise au travail: "Je trouve ça désagréable"
 

Doit-on faire la bise à tous ses collègues de travail? Une maire de l'Isère a décidé qu'elle n'était plus obligée de la faire.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Armel Pélardy
    Armel Pélardy     

    Je comprend totalement cette démarche. Moi même je déteste faire la bise, c'est un contact très intime et quand on a plusieurs personnes qu'on ne connais pas ou peu non. Je n'aime pas trop non plus dans la famille mais ça va je fais avec. On peut se dire bonjour sans ça et rester poli. Au travail au quotidien j'ai parlé de ça et le gens me saluent de loin. Ouf...
    Même dans le cadre privé hors travail je trouve ça désagréable de dire bonjour de cette façon.
    c'est tellement ancré dans notre culture que limite les gens font ça sans penser sans remettre en question les choses, que si on veux pas faire la bise on est impoli. C'est le retour que moi j'ai eu... C'est assez hallucinant de voir que les gens ne puissent pas envisager qu'un contact physique aussi "intime" mais socialement si ancré puisse être désagréable.
    Un jour je voulais serrer la main à un papi inconnu, il m'a tiré le bras pour faire la bise, j'ai rien dit par politesse, on m'aurait trouvée malpolie et agressive, mais qui était le plus impoli, moi qui tendait la main ou lui qui m'a forcé à faire une bise ?

  • ornicar
    ornicar     

    Pour la bise ou la poignée de main rien ne vous oblige dans le code du travail de le faire surtout en période de virus en tout genre, l’orque l’on connaît le nombres de fois que les Français ce lavent les mains par jour (très mauvaise réputation dans ce domaine) je dit qu’elle a tout a fait raison.

  • roperc'h
    roperc'h     

    quelle connerie que cette nouvelle mode de s'embrasser , meme des gens que vous connaissez à peine ou alors le tutoiement envers les personnes agées

    ornicar
    ornicar      (réponse à roperc'h)


    Pour le tutoiement, les anciens depuis deux générations aiment bien à leurs demandes que l’on les tutoie.

    ornicar
    ornicar      (réponse à roperc'h)


    Pour le tutoiement, les anciens depuis deux générations aiment bien à leurs demandes que l’on les tutoie.

    ornicar
    ornicar      (réponse à roperc'h)


    Pour le tutoiement, les anciens depuis deux générations aiment bien à leurs demandes que l’on les tutoie.

Votre réponse
Postez un commentaire