Chanteloup-les-Vignes, Béziers, Mantes-la-Jolie... Les banlieues sont-elles en train de s’embraser?

Chanteloup-les-Vignes, Béziers, Mantes-la-Jolie... Les banlieues sont-elles en train de s’embraser?
 

Depuis plusieurs semaines, de nombreux affrontements ont eu lieu entre des jeunes de banlieues et les forces de l’ordre. D'Etampes (Essonne) à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) en passant par Emerainville (Seine-et-Marne) et jusqu'aux Mureaux (Yvelines), les policiers ont dû faire face à des tirs de mortiers et de projectiles. En Essonne, deux policiers et un pompier ont été blessés. Selon la direction des pompiers des Yvelines, en septembre 2019, on recensait déjà 34 dépôts de plaintes dont 17 pour agressions physiques et cinq pour jets de projectiles depuis le début de l'année. Des chiffres en augmentation par rapport à 2018. Chanteloup-les-Vignes, Béziers, Mantes-la-Jolie... Les banlieues sont-elles en train de s’embraser?

Votre opinion

Postez un commentaire