× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Antonio Fischetti, ce jeudi matin chez Jean-Jacques Bourdin.
 

Chroniqueur permanent depuis 15 ans à Charlie Hebdo, Antonio Fischetti aurait dû être présent mercredi dans les locaux de l'hebdomadaire satirique. Encore sous le choc de l'attaque qui a fait 12 victimes, il raconte chez Jean-Jacques Bourdin que la surveillance policière s'était relâchée ces derniers mois, et appelle à la survie de Charlie Hebdo.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • dani42
    dani42     

    Bonjour Monsieur le Président de la République Française, 5ème puissance du monde. Tout va (encore) bien aujourd'hui ?

    lilikaigoudi
    lilikaigoudi      (réponse à dani42)

    Que viens faire votre post ici ? En quoi le président est responsable de ce qui s'est passé Hier ?
    Votre conscience ne vous demande pas d'avoir un peu de respect pour les victimes ?
    Avec vos propos vous n'êtes pas mieux que ces minables ayant commis l'horreur !

    lilikaigoudi
    lilikaigoudi      (réponse à dani42)

    Que viens faire votre post ici ? En quoi le président est responsable de ce qui s'est passé Hier ?
    Votre conscience ne vous demande pas d'avoir un peu de respect pour les victimes ?
    Avec vos propos vous n'êtes pas mieux que ces minables ayant commis l'horreur !

    lilikaigoudi
    lilikaigoudi      (réponse à dani42)

    Que viens faire votre post ici ? En quoi le président est responsable de ce qui s'est passé Hier ?
    Votre conscience ne vous demande pas d'avoir un peu de respect pour les victimes ?
    Avec vos propos vous n'êtes pas mieux que ces minables ayant commis l'horreur !

  • vite_1789
    vite_1789     

    "Charlie Hebdo: "J'aurais dû être là, entre Honoré et Tignous", raconte Antonio Fischetti ".

    Comme quoi dire n'importe quoi ça marche !
    Bon, rien ne l'empêche de s’immoler par le feu, hein ?

    lilikaigoudi
    lilikaigoudi      (réponse à vite_1789)

    Ayez un peu de respect pour les victimes !

Votre réponse
Postez un commentaire