× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
«Même nombre de classes à la rentrée 2012 qu'en 2011»
 

Invité ce lundi de Bourdin Direct, le ministre de l'Education, Luc Chatel, déclare avoir demandé au gouvernement un maintien du nombre de classes de primaire à la rentrée 2012, malgré les réductions de postes prévues.

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • Verly.
    Verly.     

    ...à cela prés que les associations de parents sont pour beaucoup dans la course aux études longues à tout prix. Mais ce qu'il faut souligner c'est que ce ne sont pas les profs qui sont à l'origine de cette inflation, ce n'est pas non plus l'administration qui ne fait qu'appliquer les lois votées par les élus
    et répercuter le orientations décidées par le gouvernement. Alors me direz vous et les syndicats. Et bien il faut bien avouer que certains sont politisés et ne font que suivre les directives du parti auquel il appartiennent. A ce jeu là pour l'instant c'est "la gauche" ou prétendument telle qui gagne mais la droite aussi fait tout pour gagner et les quelques syndicats enseignants non politisés finissent par tomber sous les coups du monde politique unifié pour la circonstance.

  • Verly.
    Verly.     

    ...les classes seront surchargées, qu'elle serot plus loin du domicile des parents et que les élèves perdront du temps dans les transports scolaires. Quand les classes sont surchargées ça veut dire que le prof ne peut pas consacrer asez de temps à l'aide au travail individuel: si vous avez qinze élèves en travail individuel pendant une heure vous pouvez consacrer quatre minutes à chacun, sivous en avez trente cela fait deux minutes, pour quarante une minute trente et à la fin de l'heure ils s'en vont même si le prof reste sur place ça n'y change rien. Cela afin de calmer un peu ceux qui soutiennent qu'on peut trés bien surcharger les classes si les profs veulent travailler.....

  • clauderobert18
    clauderobert18     

    que pense Luc Chatel avec le comportement de Madame Eustache Brinio maire de Saint-Gratien?
    il fait l'autruche j'espère que l'on va pourvoir reparler de ce problème

  • VACHE A LAIT
    VACHE A LAIT     

    32 élèves en CP ? mais ma bonne dame, c'est ce qu'on faisait il y a 45 ans et personne ne s'en plaignait ! Dommage qu'ils ne sachent pas lire en juin, mais ce sont d'autres statistiques, on ne les reprochera pas à Chatel, mais à ces feignants d'instits.

    En collège, des enseignants non formés ? Pas grave : Ma coiffeuse,libre, par exemple, finance libéralement, pour ses filles, libres, des cours particuliers, libres, de maths et d'anglais.

    Vous trouvez que l'éducation coûte cher ? essayez l'ignorance !

  • pkss
    pkss     

    j'ai écouté à la radio, laquelle? que l'éducation national recrutée,aprés n'avoir pas renouvlé des contrat,???

  • tyshowee
    tyshowee     

    Ah putain c'est Luc Chatel le ministre de l'Education. J'arrete de bosser pour faire l'école a la maison pour ma fille. sinon elle finira vraiment mal, comme les subordonnés des anciens ministères de Chatel

  • BRETON 2012
    BRETON 2012     

    J'ai trouver,2+2=5(du à la spéculation),un autre exemple,une baguette coute 1 franc et aujourd'hui 1 euro,comment ça ce fais que ton pain te revient 6 fois plus chère?.

  • mr propre 73
    mr propre 73     

    Combien font 2 et 2? 4 OU 22...???
    Et bien 5 a répondu Chatel... Trop fort

  • Fleurdelys89
    Fleurdelys89     

    Pourquoi l'Education Nationale fait croire à tous les lycéens qu'ils pourront devenir en majorité des cadres moyens.Alors que c'est faux!!!! Chacun tente sa chance en pensant pouvoir tirer son épingles du jeu. Alors qu'une carrière se joue souvent aux "relations".
    Les BEP compta, bep secretariat ont remplacé ceux de coutures....
    Il faut arrêter, la restauration, l'artisanat,l'agriculture, les métiers des batiments sont des bassins d'emploi.
    C'est fait sciemment, les éducateurs national méprisent ces métiers c'est pas leur culture.Sans parler des parents qui veulent absolument que leurs enfants fassent des études.Le système favorise une mauvaise orientation :"Tu as la capacité de faire des études".Certes. Il s'appuie sur leur égo, des filières in "communication" "nouveau média"
    Ca justifie l'immigration économique.

  • janvier
    janvier     

    Il faut lire entre les lignes. "Même nombre de classes", ça veut dire "même nombre de classes... dans le 1er degré (primaire). Et comme il y a 16 000 suppressions de postes d'enseignants, ça veut dire qu'en collèges et lycées, ça va supprimer au lance-flamme ! Donc classes surchargées 32, 33, 34..., très peu de remplacements etc..

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire