Conditions de détention, fouilles des visiteurs: des syndicats pointent du doigt des dysfonctionnement après l'attaque à la prison de Condé-sur-Sarthe

Conditions de détention, fouilles des visiteurs: des syndicats pointent du doigt des dysfonctionnement après l'attaque à la prison de Condé-sur-Sarthe
 

Deux surveillants ont été gravement attaqués mardi par un détenu radicalisé et sa compagne. Il n'était pas dans un quartier pour radicalisés mais dans l'unité de vie familiale. Une unité où les visiteurs ne sont pas fouillés. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire