× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Une employée des Atelières, à Villeurbanne.
 

Le tribunal de commerce de Lyon va décider ce mardi du sort de la coopérative des "Atelières", composée notamment d'ex-ouvrières de Lejaby. La coopérative, créée en 2012, emploie une trentaine de salariés qui confectionnent de la lingerie haut de gamme 100% française.

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Jacques  le rebelle
    Jacques le rebelle     

    la fin d'un symbole du made in France? NON !!! la continuité des chômeurs "made in France" en fait...

  • pier45
    pier45     

    Troisième fois malgré la censure le deuxième dépôt de bilan était inévitable !!!!!!

  • surf81
    surf81     

    La polique socialiste et l'après Montebourg. Beaucoup de médiatisation, beaucoup de vent brassé et au final une entreprise française (une parmi tant d'autres) qui n'arrive plus à vivre.

  • pier45
    pier45     

    Une seule solution pour s'en sortir mais impensable en France : travailler 45 ou 50 heures pour le même salaire ....

  • Maxoue
    Maxoue     

    Les réserves parlementaires et le pactole des sénateurs auraient pu servir à quelque chose de valable et de censé pour une fois,au lieu de donner à des associations par électoralisme

    Jacques  le rebelle
    Jacques le rebelle      (réponse à Maxoue)

    Pa s faux, mais dans une république bananière, les élus sont plus gâtés que les sans-dents par l'argent des sans-dents...

  • fifi91
    fifi91     

    Faites un appel aux dons. Les Français se mobiliseront pour du made in France.

  • kris
    kris     

    il semblait alors que m montebourg avait trouvé une solution pérenne que laurent wauquiez(abrutide droite)n'avait pas imaginée! pourquoi? parce que la france est condamnée à faire du lixe ou rien devant des chinois qui font de mieux en mieux pour pas cher!

Votre réponse
Postez un commentaire