× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
Jean-françois copé veut une réunion du congrès sur la "règle d'or"
 

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé estime que Nicolas Sarkozy doit convoquer le Parlement en Congrès pour mettre le PS devant ses responsabilités sur l'inscription d'une "règle d'or" budgétaire dans la Constitution.

Votre opinion

Postez un commentaire

117 opinions
  • DRAREG
    DRAREG     

    S'il s'agit que le PS prennent la responsabilité du gouvernement, pour pallier l'irresponsabilité de la droite pourquoi pas?
    Mr Copé appelle la gauche au secours, c'est honnête, mais encore faut il discuter des modalités de la passation de pouvoir. Je crois que Mr Sarkzoy devrait dissoudre l'assemblée nationale et appeler un responsable de gauche pour former une nouveau gouvernement de gauche.
    Ou alors, organiser des élections présidentielles anticipées, permettant à la gauche d'exercer une politique novatrice et
    sociale.
    Je suis persuadé que cet appel au secours que Mr Copé adresse à la gauche, prouve que Mr Sarkozy ne sait plus quoi faire, et que la droite en a tiré toutes les conclusions.

  • Soltan
    Soltan     

    Paye pour les frasques de ton gouvernement .... Pauvre pantin !!

  • titi64
    titi64     

    Lui qui voit de la croissance partout, même quand la baudruche est tellement à plat qu'il en est pathétique !
    L'adepte des réunions siestes ou secte comme vous voulez;
    Le donneur de leçon à la phrase technique et au sourire millimétré sans le moindre sens;
    Lui en parfaite harmonie avec ses semblables...

  • 20122012
    20122012     

    Depuis 2007, Jean François Copé cumule ses fonctions de patron du groupe UMP à l'Assemblée avec celles d'avocat au prestigieux cabinet Gide-Loyrette-Nouel. Une double casquette qui, à l'époque, avait fait tousser certains de ses collègues, à droite comme à gauche. Combien gagne Jean François Copé ?

    Environ 200 000 euros par an pour son activité d'avocat, selon les auteurs de "Copé, l'homme pressé", pour seulement "trois à quatre demi-journées de travail" par semaine. Si l'on ajoute ses indemnités d'élu, Jean François Copé toucherait donc environ 30 000 euros par mois, soit 10 000 euros de plus que le chef de l'Etat. Interrogé hier, l'intéressé ne confirme pas, mais ne dément pas non plus: "Ce sont leurs chiffres. Je ne communique pas sur cette activité privée."

    Que fait-il exactement pour le cabinet d'avocats ? Citant de nombreux témoignages, les journalistes laissent entendre qu'il s'agirait d'une activité de lobbying à la limite du conflit d'intérêt ( Gide utiliserait le carnet d'adresses de l'ancien ministre du Budget pour appuyer tel ou tel dossier).
    Faux, répond Copé: " Je n'ai jamais fait de lobbying, ce n'est pas pour ça que je suis chez eux". Pour finir, les auteurs expliquent qu'en 2008, Copé serait intervenu - en vain- auprès de la ministre de la Justice Rachida Dati pour freiner l'adoption d'un texte de loi pouvant nuire aux activités du cabinet Gide. Copé botte en touche: " Je ne suis pas assez bête pour porter des amendements et empêcher une loi. Mes deux activités sont clairement cloisonnées."

  • pas d'accord
    pas d'accord     

    aparratchik et servile. Où est le prestige de la France dans une réunion interne ? Les primes sont réelle et conséquentes, elles ont déjà été dénoncées à plusieurs reprises par Philippe Seguin lui-même. Paix à son Ame. Que penserait-il s'il voyait à quel point le problême qu'il a osé soulever s'est aggravé

  • bigbizness
    bigbizness     

    Pourquoi Versailles? Parce que c'est un édifice qui appartient à notre histoire et donc à l'état!! Pourquoi grosses limousines? Pour la sécurité!! Pourquoi traiteurs de luxe? Parce que c'est l'image de la France qui est aussi là pour être vendu!! Quand aux primes exceptionnelles, c'est du n'importe quoi!! Tu en a la preuve!! Si tu veux être crédible évite ce discours populiste!!

  • pas d'accord
    pas d'accord     

    Versailles, convois de grosses limousines, traiteurs de luxe, primes exceptionnelles. Tout est bon pour traire jusqu'à la dernière goutte.Encore 245 jours

  • reglette
    reglette     

    Les budgets sont etablis sur des previsions de croissance qui n'arrivent jamais ! C'est pas une regle d'or qui changera l'incompétence et/ou la magouille de nos dirigeants. Sauf que là quand on verra que le budget est explosé pour incompétence on subira les conséquences de plein fouet ! Un budget est très vite explosé avec ces nuls. Rien que la guerre en Libye en est un exemple, ca va nous couter combien cette affaire ? On est deja obligé de syphonner les autres ministères !

  • bigbizness
    bigbizness     

    Le problème que nous rencontrons est une crise virulente associée à une dette incommensurable, une baisse de la consommation, une atonie de la croissance et surtout aucune visibilité sur un avenir proche quel qu'il soit!! Certains proposent de taper sur les riches (encore une fois de plus) en les taxant. Très bien!! Maintenant quand il n'y en aura plus on fera comment, car cette solution est du court terme dans la mesure où une grande majorité d'entre eux iront voir ailleurs si l'herbe est plus verte!! Et pour les couillons qui resteront, après leur avoir tout pris on fera comment? Il faut que les jaloux de base se mettent bien dans le crane qu'une société saine se doit d'avoir des gens riches! En revanche il ne doit pas y avoir de pauvre et on s'est aperçu avec le temps que ce n'est pas parce qu'on prend aux riches que la société se porte mieux! L'URSS en est le meilleurs exemple. Une autre idée est d'arrêter les travaux à l'€lysée!! Ridicule!! Il ne s'agit tout d'abord en aucun cas d'un logement privatif remis en état pour le compte d'un particulier. Il s'agit de notre patrimoine à tous. De plus si on regarde un peu plus loin que le bout de son nez, il faut faire un distingo entre le coût annoncé et le coût réel. Nous allons avoir des sociétés qui vont intervenir qui vont verser des salaires à leurs employés donc du chômage évité, donc des allocations chômage économisées. Sur les prestations des entreprises intervenantes l'état va récupérer de la TVA, des cotisations sociales et patronales, diverses taxes dont la remplaçante de la taxe pro et des impôts sociétés. Ces salariés pourront consommer avec leur salaire versé et donc permettre à l'état de récupérer indirectement de la TVA ainsi que des charges patronales et salariales de ces commerçants ainsi que d'autres taxes. Et ainsi de suite! Certains veulent aussi supprimer les niches fiscales! Pourquoi donc? Certes l'état fait des cadeaux mais en retour il récupère aussi de la TVA, des charges salariales et patronales, évite d'alourdir le chômage, etc.......... Il faut savoir que la baisse des aides pour l'emploi à domicile a envoyé plus de 100000 personnes au chômage donc un coût supplémentaire pour la collectivité par le biais des allocations chômage. De plus certaines de ses personnes étaient peut être indépendante et ayant perdu leur boulot ne cotisent plus et ne paieront pas d'impôts non plus. Quand aux sociétés opérant dans ce domaine elles risquent aussi dans le pire des cas disparaitre donc des taxes, charges et impôts en moins pour les caisses de l'état. Mais le plus générateur de revenus pour l'état est bien la défiscalisation par l'immobilier qui rapportent plus à l'état qu'il ne lui en coûte en terme de TVA et surtout toutes les charges et taxes liées à l'emploi dans le bâtiment. Certains disent que la baisse de la TVA dans la restauration a été une erreur. C'est la moitié de tous les établissements liés à la restauration qui ont été sauvé car au bord du dépôt de bilan. Mais surtout la baisse de la TVA a en même temps augmenté le résultat des entreprises, donc augmenté l'imposition de celle ci. Certaines sont peut être passé de 15 à 33% d'imposition et toutes celles qui étaient près du dépôt de bilan, donc non imposables, ayant fait à nouveau du bénéfice se sont donc retrouvé imposable. Pour sortir de la crise il faut une autre gestion des prélèvements et commencerpar celui qui pourrait nous sortir de la crise pour un bon moment. Quand le salarié perçoit 1 €uro l'état en a perçu 1 aussi (sauf cas particuliers qu'il faut supprimer). Reversons 0,40 €uro sur cet €uro aux salariés; 40% d'augmentation de salaire. Sur les 0,60 €uro restant mettons en 0,30 €uro dans un fond pour l'emploi. Il est possible de créer immédiatement près de 5 millions d'emploi. Le salaire est pris en charge par le fond et l'entreprise ne paye que les charges. Pour les 0,30 €uro restant et en augmentant l'immigration légale il est possible de verser des retraites minimum de 900 €uros/mois.

  • Valentine de Lyon
    Valentine de Lyon     

    Il est normal que notre systéme s'écroule ! Tous les domaines qui doivent assurer notre integration à la société, l'egalité entre les citoyens et la COHESION SOCIALE sont revue à la baisse depuis des années !

    La rigueur entendonc nous !
    D'accord, mais à quel prix?

    "La suppression des 35h" et le recul "de l'âge de la retraite", pour plus de chomage.

    "La flexibilité du marché de l'emploi", pour des conditions de travail dégradées et plus d'emplois précaires.

    "Diminuer les coûts de la fonction publique", pas de la finnance ou de la défense mais pourquoi pas de l'éducation, la santé ou encore la justice qui garantissent l'integration dans la société.

    La bourse en suprematie parce que réussir sa vie c'est être riche.

    Et puis "tous ces jeunes qui font la révolution, qui ne voient que par facbook, la télé et ne s'interessent pas à la politique qu'il faut résonner".

    Quel projet d'avenir !

    Je suis une jeune fille et je me demande comment adhérer, s'intérésser, se projeter dans un projet de société inexistant et qui nie notre statut de citoyen capable de reflexion, d'implication et d'action !
    La démocratie n'est elle pas la voix du peuple ? Pourtant notre démocratie part bien du haut. Qu'elle place pour avons nous? Les politiques nous raménent toujours à notre statut social inférieur.

    Je m'y accroche pourtant, car j'ai eu la chance d'avoir des parents qui m'ont inculqué l'importance de la politique. Je veux encore défendre mon droit de m'exprimer, d'exister et de choisir le monde dans lequel je veux vivre.

    Même si l'on veut nous faire croire que l'on est ignorant, nous avons tous un pouvoir, à nous de l'utiliser.

Lire la suite des opinions (117)

Votre réponse
Postez un commentaire