Coqs, canards, cloches, vaches… : faut-il légiférer pour protéger les bruits de nos campagnes ?
 

Le coq Maurice était accusé de chanter trop tôt sur l’île d’Oléron. Une cinquantaine de canards et d’oies caquetteraient trop fort à Soustons dans les Landes. Leur propriétaire comparait à 14 heures devant le tribunal correctionnel de Dax. Coqs, canards, cloches, vaches… : faut-il légiférer pour protéger les bruits de nos campagnes ?

Votre opinion

Postez un commentaire