Coup de gueule des associations: "C'est tellement plus facile de dire qu'il y a des profiteurs"
 

Excédées d'entendre certains responsables politiques relayer des idées reçues sur les pauvres, une cinquantaine d'associations de lutte contre la précarité se lancent en campagne, jusqu'à l'élection présidentielle, pour démonter les préjugés qu'ils entendent. Car "il y a un million de pauvres en plus qu'il y a dix ans", rappelle ce jeudi sur RMC Christophe Robert, délégué général de la fondation Abbé Pierre.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Bajul
    Bajul     

    Mais le RSA avec tous les avantages qui l'accompagnent permet de vivre aussi bien qu'un smicard et sans avoir à se lever le matin en se faisant flasher parce qu'on est en retard , avec les frais de carburant .......

  • skaia64
    skaia64     

    La question n'est pas de savoir si c'est facile ou pas ; la question est : est ce vrai ou faux que dans certaines associations il y a des "profiteurs".

Votre réponse
Postez un commentaire