Covid-19: comme Merkel, nos responsables politiques doivent-ils demander "pardon"?
 

Angela Merkel renonce à de nouvelles restrictions pour Pâques en Allemagne et "demande pardon à tous les citoyens". L’idée d’un verrouillage pour cinq jours "n’était pas réalisable dans un court laps de temps", a admis la chancelière. Le premier ministre français, Jean Castex, s’est de son côté décerné de bons points dans la gestion de la crise sanitaire, en comparant la France à l’Allemagne et l’Italie, et en estimant que le gouvernement suivait une ligne plus adaptée que ses voisins. Covid-19: comme Merkel, nos responsables politiques doivent-ils demander "pardon"?