« Une cure anti-grosse tête » pour Moscovici