En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
De plus en plus de profs démissionnent: "L'école publique vit son dernier souffle"
 

Le nombre d'enseignants titulaires qui démissionnent de l'Éducation nationale a augmenté de 50% en quatre ans, selon un rapport publié en novembre. Et pour Julia, auditrice de 100% Bachelot, les politiques sont en cause.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Google-106244499143635554104
    Google-106244499143635554104     

    Comment ?!? Ces fainéants payés à rien faire démissionnent..eux qui sont toujours en vacances au paradis de l'éducation nationale..Marre de se faire insulter, caillasser en sortant du boulot tout ceci en nous demandant de courber l'échine..ras le bol Entre ceux d'en haut qui pensent avoir les solutions pour les gens de terrain et qui détruisent l'école de la république et les parents qui nous demandent d'éduquer leurs enfants..éducation nationale ? Instruction Nationale..l'éducation c'est à la maison...

  • Phil9501
    Phil9501     

    Malheureusement une triste réalité qui ne semble pas du tout inquiété madame la ministre quî s empresse de remettre la faute sur le gouvernement précédent...
    Quand on voit le processus de recrutement des profs tzr sans aucun diplôme et quî sont directement pris et parachuté dans une classe de math ça es une honte... Voilà le genre de situation qui oblige l éducation nationale a mettre n importe quî pour "assurer" un pseudo enseignement...

  • hirondelle
    hirondelle     

    On ne parle ici que des enseignants qui vont jusqu'à la démission, et qui sont minoritaires. Beaucoup se reconvertissent dans un autre poste ou un autre ministère de la fonction publique, et ne sont donc pas comptabilisés dans les démissions. L'Education Nationale devrait quand même se poser des questions : pourquoi diable autant de gens veulent-ils quitter ce merveilleux métier où on ne fout rien et où on est royalement payés, mmmmhhh ?

  • hirondelle
    hirondelle     

    On ne parle ici que des enseignants qui vont jusqu'à la démission, et qui sont minoritaires. Beaucoup se reconvertissent dans un autre poste ou un autre ministère de la fonction publique, et ne sont donc pas comptabilisés dans les démissions. L'Education Nationale devrait quand même se poser des questions : pourquoi diable autant de gens veulent-ils quitter ce merveilleux métier où on ne fout rien et où on est royalement payés, mmmmhhh ?

  • Bajul
    Bajul     

    Le métier de prof est devenu impossible !!! Aucun respect , plus de discipline , présence des élèves à la carte , aucune sanction ...... Il y a des profs qui faute de pouvoir obtenir un peu de silence ne peuvent même pas faire 1h de cours par jour ..... IL y a 2 métiers à fuir : policier et prof .........

  • Philippelea
    Philippelea     

    Il faut les passer aux 39 heures ça ira mieux après et les payer mieux .ca va mal depuis l'arrivée de Hollande,il avait promis pour être élu d'en embaucher 60 milles .l'ideologie socialiste a détruit l'éducation après avoir voulu détruire le bâtiment

  • Vinals
    Vinals     

    La politique de notre ministre de l'éducation nationale est un fiasco.... Où est-elle ? On ne l'entend plus elle a disparue, elle s'affiche à son ex premier ministre au lieu de travailler. Et le contribuable paye ses promenades ......

Votre réponse
Postez un commentaire