000_Par8075437.jpg
 

Avec la baisse des volumes de courrier, des députés et sénateurs suggèrent de revoir le contrat qui lie l'Etat et La Poste pour les années 2018-2022. Remise à plat de la livraison du courrier à J+1, de nouveaux partenariats avec les gares et offices de tourismes... Députée radicale de gauche (PRG), membre de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes (CSNP), Jeanine Dubié est favorable à une transition douce vers le numérique, tout en maintenant ce service public là où il est nécessaire. Elle s'explique à RMC.fr.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire