Drame de Millas: la pétition de soutien à la conductrice de l'autocar divise les habitants
 

L'enquête se poursuit à Millas, 19 jours après la collision entre un TER et un autocar scolaire qui a fait 6 morts. La conductrice du car a été mise en examen pour homicide involontaire même si elle conteste toujours les faits. Une pétition de soutien a été lancée, mais cette initiative divise.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Jean Yves D.
    Jean Yves D.     

    Ce dramatique accident s'est produit il y a plus de 3 semaines et le Procureur n'a toujours pas trouvé la moindre preuve matérielle sérieuse contre la conductrice. Après 3 semaines les enquêteurs n'ont toujours pas trouvé le moindre indice sur le bus, pas la moindre trace de peinture des barrières... Surprenant non que la presse n'ait toujours pas connaissance des conclusions de l'enquête ? Ne chercherait-on pas à nous cacher la vérité ?.....

  • Merdasoft
    Merdasoft     

    58 000 signatures et ça augmente toujours.

    Pourquoi les preuves matérielles barrière intacte ou barrière cassée sont elles toujours dissimulées ?
    Pour quoi les témoins certifiant que la barrière "coté bus" était levée ne sont pas cités et que les médias ne parlent que du témoignage de la conductrice ?
    Pourquoi cette tentative de camouflage avec le retard du train, sans rapport avec le possible dysfonctionnement de la barrière?
    "Le pot de terre contre le chemin de fer"

Votre réponse
Postez un commentaire