Droit de retrait: les députés PS, mauvais perdants?
 

La scission continue au sein du Parti socialiste! L'aile droite du mouvement revendique dans une tribune publiée dans le quotidien Le Monde "un droit de retrait" de la campagne présidentielle, estimant que les conditions de soutien à Benoît Hamon, investi dimanche par le PS, ne sont pas réunies.  Droit de retrait: les députés PS, mauvais perdants?

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Facebook-10202815846953450
    Facebook-10202815846953450     

    Est-ce la Lanterne dont on parle est la même que celle qui est citée dans la chant révolutionnaire "Ah ça ira" ?

  • numa66
    numa66     

    Salut les GG moi je ai commencer avec les p4 pas tres glamour

  • Google-110509045684598811310
    Google-110509045684598811310     

    Bonjour les GG moi km j'ai commencé à fumer des luky strike en 3 ème.on étudiait le débarquement et c'était la marque des libérateur cetait cool.Seb d'Orléans bonne journée vous êtes super

  • Swan42
    Swan42      

    Marianne l'avait annoncé Les valisistes l'ont faits nous assistons à l'implosion du PS

  • Celine56
    Celine56     

    Les députés ont tout à fait le droit de faire valoir leur droit de retrait s'ils sentent que la ligne politique peut être dangereuse pour l'avenir de la France. On parle là, d'un droit fondamental de la fonction publique. Puis Valls a bien fait comprendre qu'il ne pouvait pas soutenir le programme de Hamon, sous entendu, il fait lui même jouer son droit de retrait. Ses partisans ne font que suivre la ligne choisie par leur candidat.

  • did78
    did78     

    Il ne s'agit pas de mauvais perdants ou pas, mais la scission du PS est une évidence, les divergences sont flagrantes, stop aux consensus hypocrites.

Votre réponse
Postez un commentaire