Elle se suicide après un harcèlement sur Facebook: les associations réclament plus de contrôle 
 

Une adolescente américaine s'est suicidée devant sa famille après avoir subi des harcèlements en ligne pendant des semaines. En France, 6% des jeunes seraient victimes de cyber-harcèlement. Ce mardi dans Bourdin Direct, l'association e-enfance demande que les États fassent pression sur les réseaux sociaux pour qu'ils investissent dans la modération des contenus.

Votre opinion

Postez un commentaire