Empoisonnements à Besançon: "Il ne faut pas que la justice nous laisse tomber", s'inquiètent les victimes
 

L'anesthésiste Frédéric Péchier a été laissé libre vendredi avec un contrôle judiciaire très strict malgré les charges très lourdes qui pèsent contre lui. Les victimes et familles de victimes sont sous le choc.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire