× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
Le Parti Pris d'Hervé Gattegno, tous les matins à 8h20 sur RMC.
 

La répression des manifestants en Syrie a encore fait 17 morts dans la journée de mardi. A Damas, les démocraties sont en train de perdre leur honneur…

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • CHHA
    CHHA     

    A l’attention de tous,

    Cessez, s'il vous plaît, de mener cette politique agressive à l'égard de la Syrie. De tout temps, cette région a été convoitée et la Syrie en particulier. Le peuple Syriens souffre à cause de vos positions partisanes. J’aimerais que le monde et en particulier la France joue un rôle d'apaisement, proposer des solutions pacifiques, des rencontres entre toutes les parties pour dialoguer et organiser une sortie de cette impasse...etc.

    Vous croyez en la sincérité de la Turquie moi pas, vous imaginez que l’Arabie Saoudite et le Qatar agissent dans l’intérêt du peuple Syrien vous vous trompez…Je suis encore en colère d’entendre que ces pays « comme d’autres » puissent donner des leçons de morale et de démocratie et vouloir déstabiliser un pays plusieurs fois millénaires.

    Se satisfaire aujourd’hui de l’idée qu’il faut une intervention militaire ou je ne sais quelles autres solutions « stupides », c’est d’être profondément naïf et mal connaitre l’histoire de ce pays auquel les médias ne se sont jamais intéressé, à part relayer des informations totalement mensongères.

    Enfin, sachez qu’une entreprise de destruction de ce seul pays du monde arabe encore debout est en cours, et que des marginaux sont aujourd’hui déployés pour exécuter les directives sur le terrain avec toute l’aide directe et/ou indirect extérieure que cela suppose.

    Vous aurez remarqué que ces quelques lignes ne vont pas dans le sens du consensus général, mais je compte sur vous pour les diffuser. Vous êtes une Radio Ouverte, j’espère que vous le resterez.

    Dans l’attente, épargnez le peuple Syrien et la Syrie de vos expertises et tout ira bien.

  • Vauker
    Vauker     

    Les Etats-Unis considèrent les Gardiens de la Révolution iraniens comme une organisation terroriste, ce qui autorise, selon la secte au pouvoir aux Etats-Unis inventeur des Zélotes, l’assassinat de ses cadres. L'ancien membre de la CIA, Philip Giraldi, parle même d'une directive émise par George W. Bush autorisant des attaques contre les équipements et les chercheurs iraniens associés au nucléaire, ainsi que le développement, coordonné avec les Israéliens, de virus informatiques. C'est ainsi qu'ils ont mis au point le virus Stuxnet, à l'origine de la cyber-attaque non seulement contre les installations nucléaires iraniennes. Les assassinats perpétrés en vertu de ces directives ne sont pas menés par Israël ou les Etats-Unis, dont les agents « ne pourraient pas opérer sur le sol iranien, mais par l’Organisation des moudjahiddines du peuple iranien (OMPI) – le mouvement de résistance armée que l’UE et le MI-5 ont retiré de leurs listes antiterroristes en 2008 et 2009, et qui est notamment financé par les réseaux anglo-saoudiens –, ainsi que par les séparatistes baloutches du Joundallah et du Parti pour une vie libre au Kurdistan (PJAK). Et celui-ci de confirmer : "Les nouvelles directives contre l’Iran viennent donc étendre ces opérations existantes dans le but d’étrangler l’Iran en créant des insurrections le long de toutes ses frontières ". De même en Syrie, malgré les mises en garde de la Russie et de la Chine, l’intervention étrangère est bien réelle « par la mise en place d’un réseau clandestin de soutien à l’insurrection contre le gouvernement de Bachar Al-Assad » : les rebelles opèrent depuis la ville turque d’Iskenderun ; ils sont approvisionnés en armes provenant des surplus libyens et directement transportées par l’aviation de l’OTAN ; 600 combattants du CNT libyen les formeraient à la guérilla ; les forces spéciales françaises et britanniques seraient également présentes sur le terrain ; les Etats-Unis fournissent de l’équipement de communication et des renseignements aux rebelles, tandis que les cadres de la National Endowment for Democracy (NED — très active en Russie) dispensent des cours sur « comment construire la démocratie »... Mais peut être faudrait-il revoir ce dernier point et parler de démocrature. Gattegno? Elevé au mensonge!

  • Vauker
    Vauker     

    Soit vous le faites exprès et vous êtes payé pour ça, auquel cas vous êtes un misérable. Misérable pantin, petite marionnette des basses oeuvres, polichinelle sans honneur, sans fierté, sans grandeur soumis à l'oligarchie financière mondiale et apatride et à la secte des professionnels de la pleurniche. Soit vous ne le faites pas exprès et alors je me demande ce que vous faites à RMC? On sait tous ici qu'il ne s'agit aucunement de manifestations du peuple syrien comme vous le laissez entendre mais bien d'une insurrection, d'un terrorisme lié à des bandes armées venues de l'extérieur du pays, du Liban et du Turquie principalement. Ces bandes sont armées par l'Empire occidentale, comme les bandes libyennes le furent également. Tout le monde voit bien que l'Occident, aux ordres de la secte qui entoure Obama, se prépare à attaquer la Syrie pour le plus grand intérêt d'Israhell. On sait déjà comment ça va se passer. Cette propagande doit servir d'excuse pour lancer une guerre "humanitaire". Cela commencera par une interdiction de vol dans une certaine zone, puis par la mise en place d'un corridor humanitaire chargé de faire passer les "experts" occidentaux destinés à livrer des armes, à donner des ordres, à coordonner l'action subversive et guerrière des occidentaux. Le retournement stupéfiant de la Turquie que l'on croyait désormais solidement ancrée dans la triple alliance Turquie - Syrie - Iran, ce qui avait une certaine gueule a fait machine arrière toute du jour au lendemain, ce qui est une véritable prouesse de la diplomatie occidentale et maçonnique peut être. Quelle a été la monnaie d'échange? La fin de l'irrédentisme kurde du PKK dont la Turquie n'arrive pas à se défaire? La perspective également d'un bout de territoire en plus sur les décombres de la Syrie, pays souverain au sens des nations unies avec une mainmise politique sur le Liban? Quoiqu'il en soit l'infect Erdogan a choisi le déshonneur contre les sentiments de son peuple. Seulement voilà la Chine et a fortiori la Russie ne compte pas laisser tomber la Syrie sans rien dire et cette dernière vient d'envoyer le porte-avion Amiral Kouznetsov et des destroyers en méditérannée afin de rejoindre leur base militaire syrienne de Tartous et probablement de livrer du matériel de guerre ainsi que les derniers missiles supersoniques anti-navires de guerre. Dites-nous Gattegno? Quand nous rappelerez-vous les 500.000 morts irakiens enterrés vivants dans les sables du désert, les autoroutes de la mort inventées par le satanique Général Schwarzkopf et ses bombes à dépression déversées sur les irakiens ou encore sa "politique d'annihilation" c'est-à-dire la destruction totale du personnel militaire ennemis que fort heureusement il ne put mettre en oeuvre complètement, les 50.000 morts libyens, les 40 années de guerre en Afghanistan, les 13.000 morts civils gazaouis brûlés par les engins au phosphore lancés par l'"armée la plus moral du monde" lors de l'opération plomb durci en 2009? C'est vous qui êtes abject Gattegno, c'est vous qui nous faites vomir.

  • Vauker
    Vauker     

    Les Etats-Unis considèrent les Gardiens de la Révolution iraniens comme une organisation terroriste, ce qui autorise, selon la secte au pouvoir aux Etats-Unis inventeur des Zélotes, l’assassinat de ses cadres. L'ancien membre de la CIA, Philip Giraldi, parle même d'une directive émise par George W. Bush autorisant des attaques contre les équipements et les chercheurs iraniens associés au nucléaire, ainsi que le développement, coordonné avec les Israéliens, de virus informatiques. C'est ainsi qu'ils ont mis au point le virus Stuxnet, à l'origine de la cyber-attaque non seulement contre les installations nucléaires iraniennes. Les assassinats perpétrés en vertu de ces directives ne sont pas menés par Israël ou les Etats-Unis, dont les agents « ne pourraient pas opérer sur le sol iranien, mais par l’Organisation des moudjahiddines du peuple iranien (OMPI) – le mouvement de résistance armée que l’UE et le MI-5 ont retiré de leurs listes antiterroristes en 2008 et 2009, et qui est notamment financé par les réseaux anglo-saoudiens –, ainsi que par les séparatistes baloutches du Joundallah et du Parti pour une vie libre au Kurdistan (PJAK). Et celui-ci de confirmer : "Les nouvelles directives contre l’Iran viennent donc étendre ces opérations existantes dans le but d’étrangler l’Iran en créant des insurrections le long de toutes ses frontières ". De même en Syrie, malgré les mises en garde de la Russie et de la Chine, l’intervention étrangère est bien réelle « par la mise en place d’un réseau clandestin de soutien à l’insurrection contre le gouvernement de Bachar Al-Assad » : les rebelles opèrent depuis la ville turque d’Iskenderun ; ils sont approvisionnés en armes provenant des surplus libyens et directement transportées par l’aviation de l’OTAN ; 600 combattants du CNT libyen les formeraient à la guérilla ; les forces spéciales françaises et britanniques seraient également présentes sur le terrain ; les Etats-Unis fournissent de l’équipement de communication et des renseignements aux rebelles, tandis que les cadres de la National Endowment for Democracy (NED — très active en Russie) dispensent des cours sur « comment construire la démocratie »... Mais peut être faudrait-il revoir ce dernier point et parler de démocrature.

  • simaotoko
    simaotoko     

    Le déshonneur à commençé lors de la conférence européenne pour le partage et la division de l’Afrique le 15 novembre 1884 (Allemagne,Autriche-Hongrie, Belgique,Danemark,Espagne,France,Royaume-Uni, Italie,Pays-Bas,Portugal,Russie,Suède-Norvège,États-Unis et même la Turquie). Toutes ces démocraties continues de piétiner le sol africain. Quel honneur!!!

  • cricri 830
    cricri 830     

    Vous ne me ferez pas croire que ceux qui ont voulu y aller n'avaient pas prévu qu'ils ouvraient la porte aux islamistes?
    Résultat: on a foutu un beau bordel, et on a gagné qu'ils sont encore plus proches pour faire des attentats.

  • chevalier du miel
    chevalier du miel     

    Et si les va-t'en guerre commençaient par donner l'exemple et y aller les premiers, devant les militaires...

  • cjp
    cjp     

    Commençons par le début.En Syrie, le déshonneur des journalistes, uniquement capables de nous relayer des images de téléphones portables. Ensuite, on fait quoi, on menace la Chine et la Russie avec nos petits bras musclés.Soyons un petit peu réalistes.

  • simaotoko
    simaotoko     

    Gattegno encore un vat-en-guerre disciple de l'autre pseudo philosophe BHL. Gattegno va donc sur le terrain et rapporte nous la vraie vérité en Syrie. Ras le bol de ces feuillistes ignares.

  • simaotoko
    simaotoko     

    "déshonneur des démocraties". Ben voyons! Peut-on appeller les occidentaux des démocrates? L' Irak, l' Afghanistan, la Cote ivoire, la Lybie se rappellerons longtemps du passge de ces soi-disant démocrates. Sous couvert de guerres humanitaires( prétexte pour les cons) ces pays se retrouve dans le chaos le plus complet. Et les médiamenteurs occidentaux continue leur désinformation.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire