Est-ce que "sexter", c'est tromper?
 

Selon une étude de l'IFOP, l'infidélité virtuelle explose en France.

Votre opinion

Postez un commentaire