× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
Le Parti Pris d'Hervé Gattegno, tous les matins à 8h20 sur RMC.
 

Le débat se poursuit sur la question des 500 signatures. Beaucoup de "petits" candidats se plaignent d'avoir du mal à les réunir. Mais être candidat, ce n'est pas un droit !

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • canis lupus albus
    canis lupus albus     

    JEUX ET STRATEGIES POLITIQUES

    1 - LES PARRAINAGES DOIVENT ETRE ANONYMES : tout comme le vote.

    Pourquoi verrouiller les présidentielle et assurer l'alternance aux deux partis dits "de gouvernement" : le système actuel favorise le bipartisme et élimine tous les autres partis et il n’est pas normal que f. Asselineau, M. Le Pen, C. Boutin, D. de Villepin, C. Morin etc, n’aient pas de parrainages.

    2 -CHAQUE CITOYEN DEVRAIT POUVOIR SE PRESENTER : il s'agit de la démocratie.
    Il ne faut pas avoir de crainte à ce que des farfelus soient élus car les citoyens les élimineront : souvenons-nous de Coluche où tout a été fait pour l'empêcher de se présenter, il aurait eu beaucoup de voix qu'il aurait pris aux partis du système : ne faudrait-il pas laisser la possibilité à chacun de pouvoir se présenter s'il désire le faire ?

    3 - SI J'ETAIS SOCIALISTE :
    Le PS a tout intérêt à ce que Marine Le Pen ait ses 500 parrainages car elle phagocytera près de 20 % de voix à Nicolas Sarkozy et ce dernier risquerait de ne pas être au second tour.

    4 - SI j'ETAIS UMP :
    L'UMP a tout intérêt à ce que le Front National n'ait pas ses parrainages pour s'assurer le second tour...
    LA PRESIDENTIELLE EST DEJA PERDUE POUR N SARKOZY :
    Il est fort probable que le futur président sera F. Hollande et peut être F. Bayrou. Mais quoi qu'il en soit, vu son impopularité grandissante, le président actuel a définitivement perdu.


    5 - SI MARINE LE PEN A SES PARRAINAGES : le seul risque est pour N. Sarkozy qui risque de ne pas être au second tour.
    Il est probable qu'elle fera un bon score et qu'elle pourra être au second tour et ça n'ira pas plus loin pour le FN : car l'ensemble de la classe politique comme le 21 avril dernier fera voter pour le candidat qui sera en face de Marine Le Pen.

  • lyrco34
    lyrco34     

    Marine le Pen est un risque de chute pour la droite et la gauche. Pour éviter la révolution des urnes:
    1- On lui refuse les parrainages.
    2- Pour faire peur au Français. Ils la traitent de néo-nazis te.
    3- Pensez-vous quelle puisse faire courir un risque à la démocratie? Le seul risque, c'est quelle agisse, pour le bien des Français. Parce-quelle ne sort pas des mêmes écoles que nos dirigeants.

  • Cristobal66
    Cristobal66     

    Quel droit ? si Marine Le Pen n'es pas présente sur les listes électorale alors oui se sera un droit mais bafoué ! que 20 % minimum ne seront pas représenté par une liste représentante pour la Présidence de la République française se serais très mal vu !
    après aux français de se rendrent compte et de rendrent comptes !

  • moutchic
    moutchic     

    Une seule regle au dessus de toutes les considérations : les parrainages ne doivent pas etre ANONYMES qu'est ce que c'est que ces maires qui ne voudraient pas dire à leurs administrés quels sont les candidats encouragés ? hyprocrisie ,lacheté,honte :le maire premier représentant de la commune ou ville doit donner l'exemple pourquoi cacher sa signature aurait-il honte de son choix ? ce principe a été établi c'est une question de morale républicaine.
    Nous sommes les premiers a critiquer les réactions imûlsives à l'actualité et aux comportements dictés par l'émotion quien font "trop" .Ce principe qui fair déclarer à qui le maire a donné sa signature est un garant d'honneteté donné par le maire aux electeurs qui lui ont fait cinfiance.
    Quel que soit le parti concerné.
    Nous pouvons nous demander si il n'y aurait pas une "FAUTE" à encourager tel ou tel candidat dès lors que nous voulons le cacher.
    Il y a trop de d'évenements ou de faits que souvent pour des raisons multiples et variées
    nous ne pouvons connaitre ou des années après.
    Ne changeons pas "au gré de l'opinion publique" une règle morale et juste.
    Vivement le retour "officiel" de la petite leçon morale à l'école primaire le matin en entrant dans la classe....

  • liberttt
    liberttt     

    déjà que des formations politiques demandent, exigent, de leur membres une discipline stricte, c'est bizarre comme conception de la démocratie, mais ensuite que l'on force les maires à donner leur nom quand ils parainnent un candidats les exposants à des représailles, c'est minable. En tous cas il est clair que les règles qui régissent les candidatures sont foireuses, il y a déjà une contrainte collossale contre les petits candidats : si ils font pas 5% ils payent leurs frais, ca suffit. Marre que tout foire autours de la république.

  • Ouaff
    Ouaff     

    Je suis une "larve" aux yeux de "l'élégant" Démocrite puisqu'il m'est arrivé de voter blanc.---------------Ce fut le cas au 2e tour de 2007 (entre Royal et Sarkozy) et de 1995 (entre Jospin et Chirac).----------------------------------En revanche, en 1981, j'ai voté Marchais au 1er tour et Mitterrand au 2e tour. Mais, c'est de l'Histoire ancienne (presque une autre vie).

  • Ouaff
    Ouaff     

    Contrairement à ce qu'écrit Julius, il n'y a pas 70% de maires PS et 20% d'UMP. D'abord, il y a (encore) des maires PCF et aussi des centristes.---------------------Surtout, il y a 36000 communes en France et LA GRANDE MAJORITÉ des maires N'APPARTIENNENT À AUCUN PARTI. Il faut un peu sortir de Paris.------------------Certes, ils subissent de plus en plus de pressions (conseils généraux et régionaux, communautés de communes).------------------------------------------------------
    Un constat. Quand le maire d'une petite commune (et parfois d'une grande) quitte son parti, il est souvent réélu (y compris contre le candidat officiel de son parti). C'est aussi vrai pour un conseiller général et parfois pour un député.--------------------Preuve que les citoyens votent pour une personne ou une équipe et non pour un parti.--------------------------Autre preuve de cela. Le PCF est aujourd'hui un parti très faible. Et pourtant, il lui reste encore pas mal de maires et de conseillers généraux.
    ----------------------Et pour les députés. En 2007, le PCF Alain Bocquet avait au 1er tour 46% dans sa circonscription (Nord) alors qu'un mois et demi plus tôt, à la présidentielle, la candidate PCF n'avait que 5% dans sa circonscription. Et le PCF André Chassaigne (Puy-de-Dôme) avait 43% alors que la candidate n'avait eu que 2% à la présidentielle.

  • Ouaff
    Ouaff     

    Donc, si l'appartenance à un parti implique l'obligation de parrainer le candidat de ce parti comme le suggère le "grand démocrate" ci-dessus, le peuple ne connaitra pas les noms de la grande majorité des parrains. Ils ne seront connus que des appatachiks de leur parti. Quelle "démocratie" !

  • Ouaff
    Ouaff     

    En plus, Monsieur Gattegno, il est FAUX de dire que tous les parrainages sont publiés.-----------------Seuls 500 tirés au sort sont rendus publics.-----------------Ainsi, si un candidat a 5000 parrainages (cas de l'UMP et du PS), les parrains n'ont qu'une chance sur 10 de voir leur nom publié.----------------------------------------
    Mais, si un candidat est parrainé par 507 élus (cas de JM Le Pen en 2007), les parrains ont 500 "chances" sur 507 d'être publiés (soit 98,62% de "chances").-------------------Comment peut-on encore soutenir une telle absurdité ? ----------------------Je rappelle que lorsque le général De Gaulle a prévu ces parrainages, ils n'étaient que 100 répartis sur au moins 10 départements (c'était peut-être un peu faible et pourtant, il n'y avait que 6 candidats en 1965 et 7 en 1969).-----Et les noms de ces parrains restaient ANONYMES.--------------------C'est en 1976 qu'on a introduit cette publication (partielle comme je le montre au-dessus).

  • Ouaff
    Ouaff     

    On sait que Jospin n'a rien compris à sa défaite de 2002. Il est tellement hargneux qu'il est intervenu auprès des sénateurs socialistes pour que Chevènement ne soit pas président de la commission des affaires étrangères au Sénat.
    ------------------------------
    Savez-vous que c'est sur consigne du PS que des élus apparentés à ce parti (2 conseillers généraux dans mon département) ont parrainé Besancenot en 2002 (pour contrer Laguiller et non Hue) ? Résultat : Besancenot avait surtout pris des voix au PS (et Laguiller au PCF).
    -------------------------------------
    Savez-vous que Jospin ne voulait pas que les radicaux de gauche retirent la candidature Taubira alors qu'ils étaient prêts à le faire ? Mélenchon l'a rappelé samedi, mais Jospin l'avait reconnu il y a quelques mois.
    ------------------------------------------
    Vous ne vous rappelez pas que le candidat des Verts était Lipietz et que le PS a magouillé avec Voynet pour le retirer et mettre à sa place Mamère ? Or, Mamère a pris plus de voix au PS que n'en aurait pris Lipietz.
    --------------------------------------------La candidature de Chevènement en 2002 était légitime car elle était sur la base d'une politique DIFFÉRENTE de celle de Jospin.------------------Comme était légitime la candidature de Marchais en 1981 (politique différente de Mitterrand) et l'est celle de Mélenchon en 2012 (politique différente de Hollande).--------------------En revanche, on peut s'interroger sur celle de Robert Hue en 2002. En effet, il défendait LA MÊME POLITIQUE que Jospin se contentant de seriner qu'il était "plus à gauche".

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire