"Etre policier, c'est subir, s'en prendre plein la gueule, et s'estimer heureux de rentrer en vie", le coup de gueule de Stéphane

"Etre policier, c'est subir, s'en prendre plein la gueule, et s'estimer heureux de rentrer en vie", le coup de gueule de Stéphane
 

Ce vendredi dans Radio Brunet, Stéphane, policier de 43 ans, a confié sa colère et son ras-le-bol face aux critiques essuyées par les policiers, notamment après l'arrestation de 151 lycéens à Mantes-la-Jolie.

Votre opinion

Postez un commentaire