Un centre de la Croix-Rouge à Tours en décembre 2016.
 

Dans son dernier rapport annuel sur les jeunes, publié ce mercredi, la Croix-Rouge s'inquiète de la poussée de la précarité chez les moins de 25 ans. Ils sont de plus en plus nombreux à se rendre dans les points de distribution alimentaire, ou à sauter des repas par manque de moyens financiers. C'est le cas de Camille, 24 ans, jointe par RMC.fr, et qui ne s'autorise qu'un seul repas quotidien.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire