Face aux barbares, l'indignation est légitime, la clarification est nécessaire

Face aux barbares, l'indignation est légitime, la clarification est nécessaire
 

Après la mort de l’otage français Hervé Gourdel, tué en Algérie par un groupe lié à Daesh, François Hollande a rappelé "la fermeté de la France face au terrorisme".

Votre opinion

Postez un commentaire