ggrmc.jpg
 

La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, estime que "le mouvement ne s’est pas amplifié" dans les facs. Une quinzaine d’universités sont encore bloquées. À Nanterre, les partiels n’ont pas pu avoir lieu à cause des blocages... contrairement à Toulouse où le préfet a expliqué en conférence de presse que "le déblocage aura lieu mais je ne peux ni donner le jour ni la date". Facs bloquées: faut-il recourir à la force?

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire