Faut-il débloquer les facs ?
 

Nantes, Paris 1, Montpellier, Toulouse... plusieurs universités de France sont bloquées. De nombreux étudiants protestent ainsi contre la réforme de l’accès aux universités. À Montpellier ou même à Nantes ou à Paris-1, même son de cloche, le blocage a été reconduit « pour une durée illimitée ». À Paris-8, un amphi a été tagué. « Frappez vite, frappez fort, un bon flic est un flic mort » peut-on ainsi lire sur les murs. Faut-il débloquer les facs ?

Votre opinion

Postez un commentaire