Faut-il interdire les avertisseurs de radars?
 

Sur les réseaux sociaux, nombre d'automobilistes n'ont qu'à utiliser leur portable ou leur avertisseur de radars pour prévenir d'un contrôle de police. Une pratique jusqu'ici légale. Mais le sénateur, Jean-Pierre Grand (LR), vient d'écrire au gouvernement pour demander l'interdiction définitive de ces signalements. Il existe aujourd’hui une trentaine de ces groupes Facebook qui rassemblent 500 000 membres. Faut-il interdire les avertisseurs de radars?