Faut-il ouvrir une enquête sur le "cabinet noir"?
 

Dans une lettre adressée à Eliane Houlette, patronne du PNF et François Molins, procureur de Paris, les ténors de la droite organisent la riposte judiciaire à l'affaire Pénélope. Ils réclament l'ouverture d'une enquête sur les révélations du livre Bienvenue Place Beauvau, faisant état d'un "cabinet noir" chargé de nuire à Fillon. L’ouvrage "révèle la commission de faits d'une particulière gravité" explique la missive, "qui seraient susceptibles de revêtir différentes qualifications pénales". Faut-il ouvrir une enquête sur le "cabinet noir"?