Faut-il sacrifier les fêtes pour éviter la 3ème vague?

Faut-il sacrifier les fêtes pour éviter la 3ème vague?
 

Aux États-Unis, la fête de Thanksgiving a laissé des marques, le nombre de nouveaux cas se multipliant. À l'approche des fêtes de fin d'année, un scénario similaire est envisageable en France. "Nous pourrons circuler librement entre les régions les soirs des 24 et 31 décembre pour partager ces moments en famille", annonçait Emmanuel Macron le 24 novembre dernier. Sans confinement, ni couvre-feu, derrière ces deux journées pourrait se cacher une éventuelle troisième vague violente. Faut-il sacrifier les fêtes pour éviter la 3ème vague?

Votre opinion

Postez un commentaire