Covid-19: pour sauver des vies, en a-t-on sacrifié d’autres?
 

L'Assemblée nationale examine ce jeudi une proposition d'allongement de deux semaines du délai légal pour avorter, fixé pour le moment à 12 semaines de grossesse en France. Chaque année, entre 3.000 et 5.000 femmes françaises partiraient avorter à l'étranger à cause d'un dépassement du délai légal de 12 semaines de grossesse pour pratiquer un avortement. Cette proposition intervient 45 ans après la loi Veil. Faut-il un allongement du délai de l'IVG?

Votre opinion

Postez un commentaire