Faute de main d’œuvre, les restaurateurs veulent pouvoir embaucher plus facilement des migrants : d’accord ?

Faute de main d’œuvre, les restaurateurs veulent pouvoir embaucher plus facilement des migrants : d’accord ?
 

Confrontés à une pénurie de main-d’œuvre, restaurateurs et hôteliers demandent aux pouvoirs publics de faciliter l’obtention des autorisations de travail pour les étrangers sans papiers. Entre horaires contraignants et rémunération peu attrayante, les restaurateurs manquent de bras et peinent de plus en plus à recruter. Au total, 130.000 emplois seraient à pourvoir. Faute de main d’œuvre, les restaurateurs veulent pouvoir embaucher plus facilement des migrants : d’accord ?

Votre opinion

Postez un commentaire