Fermeture de 400 établissements ruraux: "S'il n'y a plus d'école dans le village, tout s'écroule"

Fermeture de 400 établissements ruraux: "S'il n'y a plus d'école dans le village, tout s'écroule"
 

Le dernier jour est souvent empreint d’émotions pour les élèves qui quittent leurs maîtresses ou leurs instituteurs. Dans certaines communes, l’émotion sera beaucoup plus forte, là où c’est la dernière sonnerie et où l’école ne reprendra pas en septembre pour cause de fermeture.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire