Gendarmes, pompiers, chauffeur de bus... Face aux faits de violence, Emmanuel Macron parle "d’incivilités". Hors sol?

Gendarmes, pompiers, chauffeur de bus... Face aux faits de violence, Emmanuel Macron parle "d’incivilités". Hors sol?
 

Invité du 20H de TF1 hier soir, Emmanuel Macron a été interrogé sur les très nombreuses violences qui gangrènent le pays depuis plusieurs jours. « Nous prendrons toutes les dispositions pour que la réponse judiciaire soit rapide et au rendez-vous de ces incivilités ». Dans la foulée de son intervention, plusieurs voix se sont immédiatement élevées, notamment à droite, pour dénoncer le choix des mots du président de la République. « Emmanuel Macron interrogé sur le meurtre d'un gendarme, l'agression ultra-violente d'un chauffeur de bus et des tirs contre un pompier parle par 2 fois 'd'incivilités'. Ce laxisme lexical conduit inévitablement au laxisme judiciaire ». Le mot « incivilité » est-il trop faible ? Gendarmes, pompiers, chauffeur de bus... Face aux faits de violence, Emmanuel Macron parle "d’incivilités". Hors sol?

Votre opinion

Postez un commentaire