Licenciement chez General Electric: "Du jour au lendemain vous avez l'impression de ne servir à rien"

General Electric
 

Quinze ans après une première vague de licenciement, le groupe General Electric a annoncé vouloir supprimer 1050 emplois sur son site de Belfort. Une décision qui rappelle de mauvais souvenirs aux employés licenciés en 2004.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire