× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Manuel Valls et un membre du SDLP (de dos), chargé de sa sécurité, à Paris, en 2012.
 

La gifle infligée mardi à Manuel Valls pose la question de la sécurité des hommes politiques et des candidats à la présidentielle. Pour RMC.fr, Abdelhalim Benzadi, membre du Service de protection de la police nationale (SDLP), explique comment sont protégées les personnalités.

Votre opinion

Postez un commentaire