"Gilet jaune" éborgné place d’Italie: incompétence des policiers ou acte volontaire ?

"Gilet jaune" éborgné place d’Italie: incompétence des policiers ou acte volontaire ?
 

Lors de la manifestation du 16 novembre, un homme a reçu un projectile dans son œil gauche. "Dans ses souvenirs, il n'y a aucune charge, aucune violence. Il était persuadé de ne courir aucun danger !", confie une amie de la victime, présente place d’Italie. Manuel T. "n'aurait rien vu venir" avant l'impact, continue la manifestante. A la demande du ministre de l'Intérieur, le préfet de police a annoncé qu'il allait saisir l'Inspection générale de la police nationale. Le parquet de Paris a ouvert une enquête judiciaire pour "violence par personne dépositaire de l'autorité publique avec armes ayant entraîné une interruption temporaire de travail de plus de huit jours" et confié les investigations à l'IGPN. "Gilet jaune" éborgné place d’Italie: incompétence des policiers ou acte volontaire ?

Votre opinion

Postez un commentaire