Grève des transporteurs de matières dangereuses: "C'est le patronat qui prend les gens en otage"
 

La grève des transporteurs de matière dangereuses (carburant, gaz, produit chimique) se poursuit ce mardi, alors que certaines stations essence sont touchées par la pénurie. Pour Jérôme Vérité, secrétaire général de la CGT Transports, c'est la faute du patronat qui refuse de négocier.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire