Grogne des surveillants: "Ça peut plus ou moins dégénérer à tout moment"

Grogne des surveillants: "Ça peut plus ou moins dégénérer à tout moment"
 

Victime de plus en plus d’agressions, le personnel pénitentiaire se mobilise à travers toute la France depuis lundi 15 janvier. Il appelle à "déposer les clés" pour dénoncer un quotidien de plus en plus difficile à gérer.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire