× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Aujourd'hui, en cas d'injure à caractère raciste sur le net, les auteurs s'exposent en théorie à des sanctions: jusqu'à 6 mois de prison et 22.500 euros d'amende.
 

Les Etudiants juifs de France organisaient les Assises de la lutte contre la haine sur Internet, ce dimanche. Malgré des sanctions pouvant aller jusqu'à 6 mois de prison, la haine, et notamment le racisme et l'antisémitisme, prospère sur Internet comme nulle part ailleurs. Une solution: que les hébergeurs et les opérateurs comme Google ou Twitter fassent eux-mêmes le ménage.