× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER
Mis à jour le
Hollande refuse d'entrer dans la surenchère avec sarkozy
 

PARIS (Reuters) - François Hollande a refusé vendredi d'entrer dans une "surenchère verbale" avec Nicolas Sarkozy, qui a invité le candidat...

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • piouf-piouf
    piouf-piouf     

    Çà fait 5 ans que Sarko ne se déplace pas sans nettoyer le terrain pour installer des militants rapatriés en bus.
    Et là, alors qu'il est au courant d'une manifestation, il se pointe comme si de rien n'était.

  • ONESTPASDESC
    ONESTPASDESC     

    on ne peut croire en aucune manières ce MONSIEUR car quand il ne fabule pas il manipule .... même vous les JOURNALISTES vous êtes enrolès par le PARFUM HOLLANDAIS ?
    C 'EST UN HOMME DANGEREUX ET S IL EST AU
    POUVOIR ON VA DANS LE MUR !

  • le64 en colère
    le64 en colère     

    Les journalistes relayent les propos "angéliques" de F.Hollande !!! lui qui n'a eu de cesse d'attaquer N.Sarkozy pendant cinq ans, de porter la critique au plus bas des niveaux...Dans cette affaire, un seul côté est encore montré, peu d'infos voire aucune info sur les manifestants - Je pense qu'il aurait été plus judicieux de porter la critique sur ces manifestations, sur ces personnes et leur manque de civisme, la France la région Pays-Basque et le travail des journalistes qui on le voit ont bien choisi leur camp, ne s'en sortent pas grandie...Dommage !!!

  • dommage
    dommage     

    ... Il préfère laissez les autres le faire pour lui ... Courage, quand tu nous tiens ...

  • ANTICAFARD
    ANTICAFARD     

    Le mec qui a dit j veux une république irreprochable il est capable de tout y compris de payer des bouffons de l'ump pour l'insulter dansle but desensibiliser les français " o le gentil et competent président" je vous dis ça pue l'anarque signé sarkozy et ses bouffons quand on voit toutes les magouilles ou il est impliquès KARACHI DSK TAPIE BETTENCOURT ET J EN PASSE
    TOUT EST PSSIBLE AVEC CE DICTATEUR IMBU DE SA PERSONNE MAIS SURTOUT TRAITRE ET LACHE ET MENTEUR

  • LESAMARITAIN
    LESAMARITAIN     

    Votez HOLLANDE, c'est le retour des bolchovicks, avec un régime pur et dur du gauchiste avec tous ces excès comme au temps de Mitterrand. La mise en place de chef d'administration qui seront à la solde de Hollande, écoute téléphonique, mais surtout comme en 1981 où les taxes ont explosées surtout avec l'augmentation de l'indice sur l'impôt sur le revenu, de la csg, retour de la taxe professionnelle, augmentation sur la taxe sur le bénéfice, des sociétés. Il est temps de faire des opérations coup de poing pour virer le bolchovick Hollande et sa clique hors de France.

  • ANTICAFARD
    ANTICAFARD     

    Quand un président ne respecte pas les citoyens sauf ses potes et la classe des hauts riches eh bien ce qui s'est passé a Bayonne est normal lui le président des français qu'il n'a c"sséd berner et d'affaiblir eh bien aujourd'hui le peuple en a marre de ce pipeau et menteur tricheur louzeur de président je dirai meme il est capable de payer des mecs de l'ump pour se faire insulter et se poser en victime sauf que 80% des français disent c'est mérité et la classe moyenne se met a son niveau c'est a dire on repond à ses insultes permanentes

  • facrou
    facrou     

    On met de l'huile sur le feu avec l'aide de beaucoup de journalistes et on fait les surpris.Ce qui me gêne c'est la dictature de la gauche:journalistes syndicats régions communes etc..Ce n'est pas politiquement correct de dire que vous êtes sympatisants de la droite.Ecoutez les radios etles émissions de TV.Ca fait bien de dire que vous êtes de gauche.

  • bcc
    bcc     

    Et oui, et pendant ce temps Mr Hollande et sont équipe ne disent toujours pas dans quel ministére il vont prendre les postes qui vont donner a l'éducation nationale, et surtout ne s'expriment pas a propose de "mafia rose"

  • maltus
    maltus     

    La cour d'appel de Douai vient de condamner neuf victimes de l'amiante à rembourser une partie de leurs indemnités au Fonds d'indemnisation (Fiva), dans un arrêt prononcé le jeudi 1er mars. L'association nationale des victimes (Andeva), dans un communiqué, dénonce «une stratégie de harcèlement judiciaire (menée par le Fiva) contre les victimes de l’amiante visant à les dissuader d’obtenir une réparation plus juste et plus équitable que celle reposant sur un barème discutable ». Le 27 octobre dernier, cette cour avait déjà prononcé une décision similaire à l'encontre de dix-sept victimes.

    Face à cette situation, trois cents parlementaires demandent au gouvernement d'intervenir auprès du Fiva. «L'inhumanité des poursuites actuellement engagées à l'encontre de certaines victimes est indigne de la République, écrivent-ils dans une tribune publiée sur Mediapart. Nous demandons également que toutes les victimes d'ores et déjà condamnées à rembourser une partie de leurs indemnités, ainsi que celles qui le seraient dans l’avenir, puissent bénéficier d’une remise gracieuse afin de mettre un terme à cette très pénible affaire.»

    Depuis la création du fonds, les associations des victimes contestent le principe d'indemnisation car le Fiva ne prévoit pas la stricte proportionnalité entre le montant de la rente et le taux d'incapacité (voir ici). De nombreuses victimes ayant contesté le montant devant les tribunaux, les décisions varient selon les juridictions : «Cela conduit à une inégalité entre les victimes de l'amiante selon la cour d'appel», conclut l'Andeva. Deux cent soixante-dix dossiers doivent encore être examinés par les cours d'appel.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire