× RMC
Découvrez l'application
RMC
INSTALLER

Hollande veut de nouvelles règles sociales dans la Constitution

Mis à jour le
François hollande veut inscrire de nouvelles règles sociales dans la constitution
 

François Hollande, candidat à la primaire socialiste en vue de l'élection présidentielle de 2012, propose d'inscrire dans la Constitution de nouvelles règles entre partenaires sociaux afin de favoriser des relations "plus équilibrées et plus responsables" entre Etat et syndicats.

Votre opinion

Postez un commentaire

36 opinions
  • smartiz
    smartiz     

    il est possible, que je sois lourd! comme tu dis, mais ce que je pense, et tu a l'air de l'occulter, c'est que les syndicats allemands, eux, sont apolitiques! et c'est sur qu'il est plus facile de discuter avec le pouvoir.sinceres salutations

  • smartiz
    smartiz     

    ce cher françois, n'est pas encore au pouvoir, qu'il nous sort, une nouvelle usine a gaz,comme si on en avait pas assez! il va nous créer encore plus de fonctionnaires! plus de paperasses! c'est bien un socialiste pur jus!

  • yvan gavoille
    yvan gavoille     

    Tous les syndicats ont fait la preuve de leur incompétence et donc de leur inutilité pour la défense de quoi que ce soit et de qui que ce soit.
    Si vous prenez le temps, vous qui vous plaignez toujours de tout, de vous conecter à mon blog : yvangavoille.unblog.fr
    et d' analyser les rubriques:
    -"Un Plan Marshall pour l' Emploi, les Ateliers du dû"
    -"La Réforme fondamentale des conditions salariales ouvrières"
    -"Le Peuple trompé, l' immobilisme en marche"
    -L' Europe unis, ce qu' elle devrait être si..."
    -"Big-bang, la Révolte des confettis"

    Vous arriverez à la conclusion que nous n' avons plus besoin de syndicats et que pouvons maîtriser la conduite de notre avenir et de celui de nos enfants.
    Pour ça, bougez vous le cul plutôt que de vous plaindre éternellement sans agir!

  • kjlm
    kjlm     

    vite ,on n en peut plus,un peu de serenité

  • ANDY6969
    ANDY6969     

    c a cause de qui que les francais n'adherent plus ne font plus confiance aux syndicats car se sont des extremistes avec eux c tjrs tout bloqué ils sont plus credibles,toutes les semaines ils bloquent quelque chose les francais en on marre,et surtout tjrs les memes tetes et les memes revendications trés souvent inaccessibles,l'exemple type la retraitre aucun pays du monde la retraite est a 60ans mais chez nous on a bloqué pendant plus d'un mois tout en sachant c pas possible,car c une des grosses betises de mitterand pour se faire elire avec les 35h(si il y avait que ce la)en faisant les 35h ils ont bloqués ou gelés tout les salaires depuis,je suis pour un syndicats fort mais en france c pas possible,se sont des revolutionnaires gauchistes meme anarchiste comme besencenot,meme quand la gauche etait au pouvoir c 'etait la meme chose, pus credible

  • sozic35
    sozic35     

    il suffit d'habiter dans une ville gouvernée en france à gauche pour savoir à quoi ressemble le dialogue social à la hollande ????
    les bobos des classes aisées en centre ville avec des prix qui grimpent en fléche et une classe moyenne en banlieu qui paient les augmentations des impots que ces messieurs de la gauche caviar se font un plaisir de prelever pour entretenir leurs clientéles qui ressemble cour oblige à une bande de minables n'ayant comme cerveau que leurs propres interets ?????
    voilà tout est dit pour le reste consulter les 50% de citoyens qui casquent les impots et les taxes en tout genre depuis 40 ans pour le pouvoir de ces messieurs et dames car maintenant elles sont de la partie et celà promet déjà ??????
    vous vous sentez visés tant mieux c'est le but
    en 2012 si vous voulez le changement votez pour tout sauf pour l'umps
    slts de soizic35

  • bacaur
    bacaur     

    tou pour les immigrés rien pour les travailleurs! dé"solé mais c la vérité! je vous invite cordialement a parcourir les rues de roubaix tourcoing, lille et vous me donnerez votre avis, vous qui bossé a 40h/sem! je vous attend merci ! que des cons derrière leur bureau ; ne vous parle pas de la réalité!!!! comme d'hab

  • gnr972
    gnr972     

    je ne comprends rien ,c est de l hebreu ton français

  • Inconnu01
    Inconnu01     

    Désolé pour certaines fautes d'orthographe, je n'ai pas pris le temps de relire... trop tard !

  • Inconnu01
    Inconnu01     

    Vous oubliez quelques petits détails. Lorsque vous parlez des 15 dernières années de pouvoir de droite, vous semblez oublier que de 1997 à 2002, ce fut le gouvernement Jospin, qui était bien de gauche, et qui a imposé les 35 heures, sans concertation avec qui que ce soit, au grand dam des salariés du bas de l'échelle, qui voulait plutôt du pouvoir d'achat que du temps libre, ce qui aurait été rendu possible grâce au retour de la croissance économique, qui avait bien tardé en France par rapport à nos voisins étrangers. Les 35 heures continuent encore aujourd'hui à coûter une vingtaine de milliards par an au budget de l'Etat, et ce n'est certainement pas la droite qui en est responsable. De plus, cette réduction du temps de travail s'est accompagnée d'une politique de "modération salariale" prônée par les socialistes, c'est à dire un quasi-blocage des salaires, qui a duré 3 ans. Le résultat est que les salariés aujourd'hui ont perdu 10 % de pouvoir d'achat grâce aux 35 heures, sans parler des effets négatifs sur le plan psychologique, notamment quant à la perception que les salariés ont du travail, qui a été décrédibilisé. La conséquence de tout cela se retrouve dans les votes, notamment en 2002, où les deux premières catégories d'électeurs à avoir voté pour Jospin furent : primo les fonctionnaires, qui s'imaginent que l'argent public tombe du ciel, secundo les cadres supérieurs aux salaires confortables, ravis d'avoir des congés supplémentaires. Quant aux ouvriers et employés, ils se reconnaissent de moins en moins dans les proposition de la gauche. 36 % d'entre eux ont l'intention de voter FN. Enfin, je vous rappelle la prise de position du "think-tank" Terra Nova, proche du PS, qui préconisait récemment à ce parti de se détourner de l'électorat populaire, considéré comme perdu, pour aller "draguer" du côté des classes moyennes et des "bobos-écolos". Je ne pense donc pas que Hollande ou qui que ce soit d'autre au PS se préoccupe des pauvres.
    Enfin, dans certains messages, vous insistez sur la nécessité de négocier entre syndicats, patronat et Etat. Je vous rappelle qu'il y a eu des mois de négociations sur les retraites entre tous les partenaires, que tout le monde convenait que la réforme était nécessaire, y compris la CGT, et que cela n'a pas empêché les grèves, avec tous les débordements que cela a impliqué, notamment sous l'impulsion de Royal qui, à la radio, a ouvertement incité les jeunes à descendre dans la rue. De toute façon, historiquement, la France est un pays où l'on n'a jamais su négocier, et qui ne s'est jamais réformé autrement que par la contrainte, et parfois la violence. Dernière précision : le bouclier fiscal que vous chiffrez à 679 millions d'euros ne représente que 0,17 % du budget de l'Etat. Notre dette extérieure en représente 400 %. Il faut cherche ailleurs les causes de notre situation. Cordialement

Lire la suite des opinions (36)

Votre réponse
Postez un commentaire