Ils déposent la première plainte en France contre l'obsolescence programmée
 

Deux ans après l'instauration de la loi pénalisant l'obsolescence programmée, la première plainte a été déposée. L'association Hop, "halte à l'obsolescence programmée", a poursuivi devant le procureur de la République de Nanterre. Elle vise les fabricants d'imprimante Canon, Epson et Brother.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire