Ils fêtent leurs 18 ans entre les deux tours: "ne pas pouvoir exprimer son point de vue c’est frustrant"
 

Alors que les Français choisissent dimanche qui de Marine Le Pen ou Emmanuel Macron sera le prochain président de la République, certains n’auront pas cette chance. Ceux qui fêtent leur 18e anniversaire entre le premier et le deuxième tour ne peuvent pas voter. Une injustice, selon ces jeunes, qui racontent leur histoire à RMC.fr.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire