L'identification de Chakib Akrouh a été permise grâce à l'ADN de sa mère
 

Le kamikaze qui s'est fait exploser le 18 novembre lors d'un assaut policier contre un appartement de Saint-Denis quelques jours après les attentats du 13 novembre a été identifié comme étant un Belgo-Marocain de 25 ans nommé Chakib Akrouh. Mais, selon nos informations, il aurait pu être reconnu bien avant…

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Glochide
    Glochide     

    Les belges ont été laxistes et inconscients de laisser s'installer dans cette ville célèbre depuis les attentats , un nid d'islamistes dangereux et ça ne pouvait finir que comme ça .....;

  • theclone
    theclone     

    il y a 2 ans Valls a refusé de Bashar la liste des terroristes infiltrés.....voila le résultat , il devrait etre démis de ses fonctions et jugé ......

  • jolbob
    jolbob     

    En 2012 Hollande a démantelé les efficaces services de renseignements mis en place par le Président Sarkozy.
    La nouvelle organisation a fait ce qu'elle a pu, sans références ni sans référents ce qui a conduit aux profondes lacunes et aux drames que nous avons subis en Janvier puis avec l'inaction criminelle de ce GvT, à la tuerie du 13 Novembre.

Votre réponse
Postez un commentaire