Michel-Édouard Leclerc à Landerneau en 2013
 

D'après un document de la répression des fraudes que RMC s'est procuré, Michel-Edouard Leclerc est dans le collimateur de Bercy car il ne respecterait pas une charte de bonne conduite sur la négociation des prix entre les industriels et producteurs.

Votre opinion

Postez un commentaire