Michel-Édouard Leclerc à Landerneau en 2013
 

D'après un document de la répression des fraudes que RMC s'est procuré, Michel-Edouard Leclerc est dans le collimateur de Bercy car il ne respecterait pas une charte de bonne conduite sur la négociation des prix entre les industriels et producteurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire